Je ne comprends pas très bien pourquoi on appelle la première guerre mondiale «la Grande Guerre». Pourquoi pas «la Belle Guerre» pendant qu’on y est?

Car au fond qu’est-ce que c’était? Des explosions, des coups de feu, de la boue, du sang, des rats, des gaz, des maladies, des membres arrachés, des veuves, des orphelins...

Je n’aime pas ces cérémonies protocolaires qui tendent à faire croire que la guerre c’est une affaire de couronnes de fleurs bien agencées, et d’hommes en costumes très propres.

Note : j’ai écrit ce billet le jour de la cérémonie d’hommage aux soldats de 14-18, rendue aux Invalides suite au décès du dernier d’entre eux, Lazare Ponticelli.