Tag - Poésie

Entries feed - Comments feed

Saturday 10 September 2011

Le francophile et l'espérantiste

L’espérantiste Monsieur, je vais vous dire le fond de ma pensée.Si l’on fait, comme vous, un homme de papier,La langue Espéranto représente un danger.Mais l’homme sans attache, sans pays, sans passé,Puisqu’il ne saurait naître, ne saurait exister! Le francophile Le formule est jolie mais c’est une  […]

Continue reading

Saturday 24 July 2010

La mouette n'est plus à inventer

Il faudrait inventer l’oiseau Qui serait blanc et fin et beau Et dont le regard inquiétant Serait plein de vide et de vent. Si l’on peut vivre sans la mer On ne saurait se passer d’air Et l’oiseau dans l’azur glissant Viendrait nous le dire en criant. Dans l’air stagnant de la cité Vers des horizons  […]

Continue reading

Sunday 20 July 2008

Le bonheur, c'est de se lever tôt un dimanche

Le bonheur,c’est de se lever tôt un dimanchelorsque la ville est endormie,d’aller, marchant par les chemins désertssans dire un mot, sans faire de bruit,s’asseoir au bord d’une rivièrepour méditer.Le bonheur,c’est d’unir son souffle à la brise,de remplir son cœur de l’eau viveet de ressentir chaque  […]

Continue reading

Friday 18 May 2007

La profondeur infinie de chaque attitude

Une petite pensée matinale sur l’interdépendance de tous les phénomènes.

Continue reading

Thursday 15 February 2007

Les bases d'un monde moins con

J’ai trop mal à notre époque, trop mal à ce pays, pour adoucir le titre de ce billet. Le monde est devenu con. Nous en sommes là :

  • nous n’avons plus de philosophes, par quoi nous n’avons plus d’idées;
  • nous n’avons plus d’artistes, par quoi nous n’avons plus de rêves;
  • nous n’avons plus de visionnaires, par quoi nous n’avons plus d’élan.

Continue reading

Thursday 2 November 2006

L'allée des séquoïas

Le ciel était agité en ce premier jour de novembre. Le vent, par rafales, glaçait les promeneurs dans l’allée des séquoïas à Ozoir-la-Ferrière. Le soleil, bien que faible et orange, semblait lui demander d’être clément envers eux, de sorte que certaines belles minutes rappelaient les cartes postales que l’on envoie à la fin de l’été, quand les vacances sont presque finies :

avion_et_sequoia_IMG_0421.jpg

Continue reading